L’affiche de cette année est réalisée par Sébastien Le Gourriérec avec une photographie de ma série La Porte de Balkans (Hôtel Bay Window). La série sera à retrouver au Château de L’Hermine pendant toute la durée du festival.

http://www.cinecran.org/

https://fr-fr.facebook.com/Cinecran56

Extrait de l’article Ouest France :

La 15e édition des Rencontres du cinéma européen avec Cinécran se déroule du 2 au 8 mars. Plus qu’un pays, c’est une région entière qui est mise à l’honneur : les Balkans.

A un peu plus de deux mois du festival, la programmation est encore en cours d’élaboration. Ont été dévoilés pour le moment seulement l’affiche, le thème et les premiers films sélectionnés.

Une édition anniversaire

« Le festival existe depuis 15 ans, se réjouit Bertrand Riguidel, chargé des relations presse. C’est l’occasion de fêter cet anniversaire et donc de marquer le coup. » De nombreuses surprises seront au rendez-vous.

Les Balkans à l’honneur

Cette année, plus qu’un pays, c’est une région toute entière qui est mise à l’honneur : les Balkans. « C’est une volonté du comité chargé de la sélections des films d’aller plus vers le sud de l’Europe, justifie Jean-Christophe Monneau, responsable administratif chez Cinécran. L’envie d’être aussi plus ancré dans l’actualité. L’idée était de voir comment les artistes parlent de l’actualité et comment celle-ci résonne dans l’histoire, sur ce territoire impacté. »

« Une photo frontière »

L’affiche de cette 15e édition est un cliché du photographe Cédric Wachthausen. Un symbole fort. « Je l’ai prise à Dubrovnik, dans le sud de la Croatie. C’est une ville qu’on appelle la perle de l’Adriatique. C’est une photo frontière. Il y a une porte, on rentre dedans. C’est le passage dans les Balkans. »

Entre réalisateurs emblématiques et nouveaux cinéastes

Pour représenter au mieux la richesse cinémtographique des Balkans, « nous allons équilibrer entre les réalisateurs emblématiques, comme Emir Kusturica, et les nouveaux cinéastes », poursuit Jean-Christophe Monneau. Au moins huit femmes seront présentes dans la sélection des courts-métrages et des documentaires.

D’ailleurs, les courts-métrages seront, eux aussi, mis à l’honneur. « Avant chaque projection des films sélectionnés, il y aura un format court, assure Bertrand Riguidel. On pourra aussi les retrouver au château de l’Hermine. »